Réparation conjointe

Masse d’étanchéité ESTOL E

La masse d’étanchéité ESTOL E est une masse d’étanchéité selon TL/TP Fug- StB 01 et conforme à la norme suisse SNV 671 625a. Masse d’étanchéité ESTOL E pour remplir les joints en béton et en asphalte.

Dans la construction routière pour imperméabiliser les joints de bordure et de travail : Le joint prétraité ne doit être rempli que par temps sec. Les points suivants doivent être respectés:
1. Les joints à remplir doivent présenter une température de surface d’au moins + 5 °C.
2. Les joints doivent être exempts de poussière et être secs.
3. La couche préliminaire appliquée doit être sèche (test au toucher).
4. Les travaux de remplissage doivent être effectués avec un appareil adapté. Dans la pratique, les bidons étroits et rectangulaires avec de grands étriers à mains et des goulots longs ont fait leurs preuves.
5. Les masses d’étanchéité doivent être à la température prescrite lorsqu’elles sont versées. Si la température de traitement est nettement inférieure à celle prescrite, la capacité de remplissage est altérée et les masses ne remplissent pas entièrement les joints à combler. Il existe un risque de formation de cavités, qui entraînent ensuite un affaissement de la masse sous le poids de la circulation (infiltration d’eau dans la surface).

6. Le reste déjà refroidi dans les bidons ne doit pas être appliqué (formation de cavités dans la masse).
7. Etant donné que le refroidissement entraîne une réduction du volume de toutes les masses d’étanchéité, l’application doit être effectuée en deux étapes. Dès que la première masse est refroidie, l’affaissement doit être comblé, en poursuivant le travail de façon à ce que la couche de masse suivante soit appliquée sur la surface propre et encore brillante de la première couche. Pour la deuxième couche, il est également nécessaire de veiller à ce que la température ne soit pas inférieure à la température de traitement prescrite, afin de garantir une fusion homogène.
8. Les masses d’étanchéité à chaud doivent être versées sur les surfaces en béton de façon à ce qu’une cavité en forme de cuve d’au moins 1 mm ou au maximum de 6 mm se forme sous la surface de la route. Sur les joints non chanfreinés, il est recommandé d’éviter de verser trop de masse d’étanchéité (selon ZTV FugStB 01 Point 2.5.3 « Application de masses d’étanchéité à chaud »).

Les joints doivent être purgés avec de l’air comprimé ou être nettoyés avec une brosse, en veillant à ce que les travaux de nettoyage et les travaux de comblement soient bien séparés. Afin d’obtenir l’adhèrence des masses d’étanchéité sur les murs requise par les normes applicables, les joints d’étanchéité doivent être traités jusqu’au bord supérieur avec la couche préliminaire correspondante.
Il est recommandé d’appliquer le produit des deux côtés d’une bande de 1 cm de largeur sur la route (adhèrence jusque sur les bords). La couche préliminaire a pour tâche de lier la poussière qui adhère sur tous les joints et de former une couche d’adhèrence, qui se lie avec les masses d’étanchéité appliquées et garantit ainsi un bon ancrage sur la surface. Pour les joints rectifiés et les fissures, ceci est également recommandé. En cas de prétraitement des joints rectifiés et des fissures avec une lance à air chaud, cela n’est plus nécessaire.

La masse d’étanchéité à joints ESTOL E doit être fondue lentement dans une cuve équipée d’un agitateur, d’un brûleur à contrôle thermostatique et d’un thermomètre pour atteindre la température de traitement. Les chaudières qui ne disposent pas d’agitateur mécanique ne sont pas adaptées. Avec les cuves à bitume simples de ce type, il existe un risque de surchauffe de la masse avec une réduction ou une altération de la stabilisation et des propriétés des polymères et des matières de charge du produit.
La fusion de la masse d’étanchéité doit uniquement être effectuées dans des cuves nettoyées au préalable, c’est-à-dire exemptes de résidus brûlés.

Pâte de scellement à froid ESTOL

La pâte de scellement à froid ESTOL sert à sceller les joints dans les surfaces en asphalte. Assainissement des fissures à partir d’env. 5 mm ou des joints jusqu’à env. 15 mm de largeur. La pâte de scellement ESTOL est posée de façon homogène au sol. Cela permet d’éviter la formation de rayures de bitume lisses sur la surface de la route.

La pâte de scellement à froid ESTOL est traitée à froid.
La pâte de scellement à froid ESTOL adhère bien sur les bords des joints.
La pâte de scellement à froid ESTOL-scelle les joints de façon durable et évite ainsi l’apparition de nouveaux dommages.
La pâte de scellement à froid ESTOL- convient également pour les surfaces en béton (conseil technique nécessaire).

La surface doit être sèche et exempte de poussière et de salissures.
Si les joints ont été nettoyés avec un nettoyeur haute pression, la pâte de scellement à froid ESTOL-ne doit être posée qu’une fois qu’ils sont secs.
En cas de poussière résiduelle sur les bords, enduire avec de l’ESTOL – C40B5-S ou une couche primaire d’ESTOL.
Agiter la pâte de scellement à froid ESTOL avant utilisation.
Verser la pâte de scellement à froid ESTOL-de façon homogène sur le sol et étaler si nécessaire sur les joints avec un racloir en caoutchouc.
Immédiatement après le traitement, les joints traités doivent être recouverts avec du sable sec. Une fois les travaux finis, la circulation peut être rétablie immédiatement.

La pâte de scellement à froid ESTOL est livrée dans des contenants en plastique de 10 kg. Une palette comporte 48 contenants.
La pâte de scellement à froid ESTOL doit être stockée au frais, au sec et pas à l’extérieur, à au moins 10 °C.
Dans son contenant d’origine non ouvert, la pâte de scellement ESTOL peut être stockée au maximum pendant six mois.
Utiliser aussi vite que possible les contenants ouverts.
Nous vous enverrons volontiers une offre gratuite et sans engagement, ainsi que nos fiches de données techniques. Ces fiches de données techniques fournissent des informations supplémentaires sur l’utilisation de nos produits.